Ecrits libres

La Révolte (Fanny P. Rops)

« La révolte c’est connaitre notre destin fatal et néanmoins l’affronter » Cette phrase de Camus, vue et revue, ressassée, usée jusqu’à la moelle par tout petit philosophe du dimanche se sentant en humeur d’expliquer au monde pourquoi il a tagué « mort aux flics » sur un monument national, cette phrase ne pouvait être que l’unique justification de la colère bouillante qui m’envahit de plus en plus. Mon destin fatal ? Être née pourvue d’un vagin et d’un utérus. Tu mulier eris. Il n’y a pas d’issue à cette condition féminine gravée sur tes chromosomes dès la fécondation.

Le problème n’est pas notre utérus en soi – bien qu’il me fasse de temps en temps des petites blagues qui me donnent envie d’opérer une hystérectomie sur le champ. Le problème, c’est que posséder un système reproducteur féminin me donne l’immense honneur d’être défini par lui. La femme est une synecdoque en elle-même. Elle EST la matrice. Je ne suis donc qu’utérus aux yeux de la société. Je pensais être un individu à part entière. I’ve never been so wrong.

Nous sommes toujours et nous serons toujours définies par notre sexe. Nous sommes contingentes. L’homme se définit sans nous. Nous ne pouvons être définies sans lui. Nous ne sommes qu’objet de sa volonté et devenir sujet relève du parcourt du combattant.

Mais je ne peux pas l’accepter. Je ne peux pas accepter d’être l’être spécifique, l’être optionnel. Je ne peux pas être harcelée dans la rue, apprendre une Histoire sans femmes, décrypter une littérature, une culture, une langue où la femme n’est qu’exception. Je ne peux pas étudier les matières qui me passionnent sans que cela me rappelle ma condition.

Nous sommes condamnées à vivre dans un monde où l’homme s’est fait tout seul. L’humanité a lentement effacé toute trace de notre individualité. Nous ne sommes qu’un-même corps standardisé, une-même pensée irrationnelle, une-même futilité décorative.

Mais je ne suis pas une femme. Je refuse de l’être si elle me résume à ma corporalité.

Nous sommes toutes des individus.

Nous nous révolterons.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s