Violences faites aux femmes: en direct d’un nombril féminin belge (genre).

Ce 25 novembre était un jour pour militer, et qui dit militer dit s’exprimer. J’ai cependant eu beaucoup de mal à m’exprimer en ce jour, d’une part suivant ce qu’ont dit d’autres et admirant leur pertinence, et d’autre part restant paralysée par les complications: les violences commises à l’égard des femmes, c’est trop grand; est-ce un phénomène ou une multitude de phénomènes; puis-je prétendre en savoir quoi que ce soit avec mon expérience quand il y a des femmes qui subissent inimaginablement pire que tout ce que j’ai vu? Ne serait-ce pas mieux de me taire, d’écouter, et d’apprendre?

Continuer la lecture

Advertisements