NON A LA MARCHE ANTI-AVORTEMENT: Appel à rassemblement de la plate-forme pro-choix

Mon corps ! Mon choix ! Ma liberté !

 

Ce 30 mars 2014, les opposants au droit à l’avortement tiennent leur « Marche pour la vie ». En plus de cette activité annuelle, de fréquentes actions sont organisées devant des centres pratiquant l’IVG. Alors qu’en Espagne le droit à l’avortement est violemment attaqué par le gouvernement, les « pro-life » s’organisent également en Belgique : de l’intimidation des femmes qui veulent avorter au lobbying au niveau européen. Il est inacceptable que les femmes soient attaquées de cette façon, dans un moment aussi vulnérable. Nous ne pouvons permettre cela. Le droit à l’avortement doit être défendu. Sept pays européens ne reconnaissent toujours pas, ou très restrictivement l’avortement dans leur législation.

Dans les pays où celui-ci est interdit (ou limité), les femmes confrontées à une grossesse non désirée s’en remettent à des moyens totalement insécurisés comme l’achat de pilules d’avortement sur internet. Dans le monde entier, et ce quotidiennement, des femmes meurent de complications de grossesse alors qu’un avortement leur aurait sauvé la vie. L’interdiction de l’avortement tue ! Défendons le droit à l’avortement ! Pas de piquets « pro-vie » devant les centres pratiquant l’avortement.Ne leur laissons pas de place pour intimider et culpabiliser les femmes ! Protestons contre l’austérité qui limite le droit au choix. Le mouvement pro choix n’est pas uniquement destiné à défendre le droit à l’avortement. Nous revendiquons notre droit à effectuer un choix libre. La montée de la pauvreté en Europe, la crise et les politiques d’austérité ne doivent pas devenir de nouvelles limitations aux droits des femmes. En Espagne, suite aux conséquences de la crise économique et à la montée des idées réactionnaires, le gouvernement veut limiter le droit à l’avortement. Les femmes ne pourraient alors avorter qu’en en cas de viol ou de risque pour leur santé. La lutte pour un vrai choix passe par la défense du droit à l’avortement libre et gratuit partout, y compris en Belgique ou il reste soumis à condition ; mais également par d’autres revendications sociales comme des salaires dignes, des allocations sociales et familiales couvrant réellement le coût d’un enfant, des services publics permettant aux femmes de combiner travail et famille, une contraception gratuite ainsi qu’une éducation à la sexualité digne de ce nom… Ce programme doit garantir qu’aucune femme ne soit contrainte à avorter pour des raisons financières. Ne laissons pas les mouvements « pro-life » s’organiser en Belgique.

 

Participons à la MANIFESTATION PRO CHOIX pour la liberté des femmes à disposer de leur corps et de leur vie le 30 mars à 15h à la place Poelaert!

Tract de la plate-forme pro-choix

Lisez notre recueil de témoignages de grossesses non-voulues ici : https://cerclefeministeulb.wordpress.com/2014/03/06/livg-cest-du-vecu-recueil-de-temoignages/

Advertisements

2 thoughts on “NON A LA MARCHE ANTI-AVORTEMENT: Appel à rassemblement de la plate-forme pro-choix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s