Lettre ouverte à M. le Recteur de l’ULB concernant l’appellation « Sciences de l’Homme »

ULB

Vous êtes d’accord avec nous? Co-signez notre lettre en envoyant un mail à cerclefeministeulb@yahoo.com en précisant si vous êtes interne ou externe à l’ULB, et si interne, votre fonction et faculté.

vendredi 14 mars 2014, à Bruxelles

Monsieur le Recteur,

L’ULB connaît, depuis votre mandat, de nombreux changements et restructurations importants, dont certains, en matière notamment d’égalité de genre, méritent des félicitations. L’imposition de parité sur les listes électorales, une initiative passant dans la foulée de la réforme de la gouvernance, ou encore la mise sur pied d’un master en sciences du travail à finalité études de genre sont des avancées positives dont nous nous réjouissons[1].

Ce lundi 10 mars, nous vous avons entendu prononcer un discours sur la politique de genre à l’ULB, et nous sommes heureux.ses de vous entendre exprimer une volonté de changer un système qui historiquement a exclu les femmes et qui les laisse toujours au second plan. Dans le contexte actuel de recul au niveau européen des droits des femmes, l’ULB doit être un frein à la régression de ces derniers et un acteur pour le progrès. Nous espérons que les pas que vous avez pris en ce sens ne sont que le début d’un long chemin et témoignent effectivement d’une sincère volonté d’investir en faveur de la population féminine de la communauté universitaire, population qui en constitue plus de la moitié.

 La conjoncture économique étant ce qu’elle est, les universités sont soumises à des pressions qui nécessitent de faire quelques compromis, comme on nous le répète souvent. Dans un tel contexte, nous demandons malgré tout que l’ULB continue à signaler clairement que ses engagements en matière d’égalité sociale sont réels et que la communauté universitaire ne tolèrera aucunement que les droits des femmes reculent. Dans cette optique, les mots revêtent une importance particulière. C’est pour cette raison que nous devons nous positionner fermement contre le nom de « Maison des Sciences de l’Homme » pour le nouveau centre de recherche interdisciplinaire, projet qui sera discuté dans les jours qui viennent et déja ce mardi 18 mars 2014, si nos informations sont exactes.

Les mérites et failles des restructurations actuelles des facultés ne sont pas l’objet ici. Comme vous nous le demandez  souvent, nous nous concentrons sur l’(es) aspect(s) positif(s) des mouvements d’une telle ampleur: ils peuvent être des occasions de changer des éléments connaissant une forte inertie historique. En effet, le changement, même contraint, peut avoir des retombées positives, et nous vous invitons à profiter de votre rôle d’acteur de ces mutations pour les guider vers l’avant. L’appellation « sciences de l’Homme » relève d’une tradition, certes, mais d’une tradition patriarcale, et si de telles traditions sont maintenues même dans des contextes de renouvellement et de mutation, nous ne pouvons prétendre à une réelle volonté sociétale de les ébranler. L’homonymie largement acceptée de « Homme » au sens de « humanité », ou anthropos comme vous dites, et « homme », le masculin, vir, est un tel élément. Linguistiquement, le mot « homme » est un réel homonyme, certes, mais historiquement et socialement, les choses ne sont pas si simples. La confusion de ces deux termes est plus que phonétique : l’homme, vir, a toujours été l’humain par défaut et il est temps de déconstruire cette homo-ontologie, ou homonymie politique. L’exclusion des femmes des sphères publiques et intellectuelles est une violence culturelle extrême dont les effets opèrent encore et toujours et contre laquelle il faut dès maintenant se prononcer fermement en soignant son vocabulaire. Vous savez comme nous que les mots ne sont pas de simples étiquettes, mais des outils chargés d’une histoire et d’une culture. Ils sont donc à manier avec prudence.

Nous actons votre volonté de moderniser profondément les institutions ULBistes, de les adapter à une société dont les requis en matière d’enseignement, de recherche et de politique ne sont plus du tout les mêmes qu’à la fondation de notre chère institution libre-exaministe, ni qu’à la réforme de gouvernance de 1968. Nous osons espérer que vous suivrez cette volonté positive d’adaptation jusqu’au bout, en comprenant que l’appellation « science de l’Homme » reste une appellation androcentriste digne du siècle des lumières.

Nous vous demandons donc, malgré les problèmes administratifs que cela peut engendrer, d’appeler ce centre de recherche « Maison des sciences de l’humanité » ou « Maison des sciences humaines ». Plus qu’un choix neutre entre deux termes équivalents, cela serait un signal très clair que vous êtes sérieux quand vous vous engagez à déconstruire les barrières, verticales comme horizontales, à l’inclusion. Parler d’ humanité plutôt que d’homme enverrait le message que les femmes de l’ULB sont désormais bien plus que les femmes chères aux frères qui chantent ; le message que vous êtes assis à leurs côtés pour chanter leur verre, leur gaieté et surtout leur liberté, comme elles chanteraient les vôtres[2]; le message que, au sein de notre alma mater, nous ne chantons plus uniquement la fraternité, mais l’humanité.

Veuillez agréer, M. le Recteur, l’expression de notre considération distinguée,

Le Cercle Féministe de l’ULB

Vous êtes d’accord avec nous? Co-signez notre lettre en envoyant un mail à cerclefeministeulb@yahoo.com avec vos section et faculté.

EDIT : Nous avons des échos comme quoi cette proposition de nom aurait été changée, mais en attendant confirmation, nous ne lâchons pas l’affaire. Ci-dessous, la liste des premier.e.s signataires.


[1]Un état des lieux des problématiques liées au genre à l’ULB et des initiatives prises en la matière est disponible à http://www.ulb.ac.be/ulb/presentation/docs/PolGenre.pdf

[2] Cf. Chanson ULBiste, Le Semeur

Signataires :

Collectifs
1. Commission genre de la faculté de Psychologie et des sciences de l’éducation
2. Jeunes Anticapitalistes (JAC)
3. Féminisme Yeah ! (Commission Femmes JAC-LCR)
4. Ecolo J
5. MALFRAP-USE
Individus
1. Michaël Lebrun, assistant, METICES-TEF/ULB
2. Elise Dethier, formatrice en auto-défense féministe, Garance
3. Antoine Delval, étudiant, Philo et Lettres
4. Pina Meloni, Secrétaire, Centre METICES/ULB – FSP
5. Antoine Chaumont, étudiant Master21 UCL
6. Jason Chenel, FSP Master science du travail
7. Salahdin Manssy, étudiant, Fac des Sciences
8. Pierre Lanoy, chargé de cours, METICES-ULB
9. Chloé Brault, étudiante, Philo et Lettres
10. François Ghesquière, aspirant FNRS, METICES-ULB
11. Sophie van der Dussen, doctorante, FSP
12. Caroline Lambert, étudiante, Philo et Lettres
13. Annalisa Casini, Maître de Conférences, CRISS-ESP-ULB
14. Adélaïde Rémiche, doctorante-assistante, Centre de Droit Public
15. Mouhad Reghif, président de l’asbl Dynamo AMO
16. Elizabeth Miller, alumnus ULB et professeure au MICA
17. Cécile Colin, professeure, Fac de Psycho
18. Julie Goossens, alumnus, Philo et Lettres
19. Thomas Piérard, étudiant, FSP
20. Fanny Paquet, étudiante, Philo et Lettres
21. Cécile Angélini, doctorante en philosophie, UCL
22. Florencia Fernandez Cardoso, doctorante, Faculté d’Architecture La Cambre-Horta
23. Patricia Mélotte, doctorante, Faculté de Psycho
24. Clémence Bayard, doctorante, Faculté de Psycho
25. Céline Zwikel, étudiante, Faculté de Sciences
26. Céline Joly, étudiante, Faculté des Sciences
27. Maureen Graver, étudiante, FSP
28. Valentine Place, étudiante, FSP
29. Benjamin Peuch, étudiant, Philo et Lettres
30. Carmen Van der Aa, étudiante, Philo et Lettres
31. Eleanor Miller, assistante, SBS-EM
32. Tibor Van Cutsem, étudiant, Fac de Sciences
33. Sandrine Zicot, étudiante, Philo et Lettres
34. Diégo Bardiaux, étudiant, Fac des Sciences
35. Nathalie Vaeck, Professeure, Fac des Sciences
36. Marie Girard Voss, étudiante, Philo et Lettres/FSP

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s